• Legend of Zelda
  • Adventure of Link
  • A Link to the Past
  • Link's Awakening
  • Ocarina of Time
  • Majora's Mask
  • Oracle of Ages
  • Oracle of Seasons
  • Four Swords
  • The Wind Waker
  • The Minish Cap
  • Four Swords Adventures
  • Twilight Princess
  • Phantom Hourglass
  • Spirit Tracks
  • Skyward Sword
  • A Link Between Worlds
  • fin du menu jeux

Skyward Sword - Guide des Boss


Ecrit par Archi'

Le guide de la Horde des Démons a été écrit par Linkorange et les forumeurs, celui de Narisha par Keflo, Linkezio et Jade.
Les vidéo sont réalisées par Sanitarium026.

Ghirahim, Monarque Démoniaque

Emplacement : Temple de la Contemplation
Difficulté : 5/10

Description : Une fois la lourde porte de l'ultime salle du donjon franchie, vous serez accueilli en grande pompe par cet étrange personnage pour le moins singulier, habillé d'une tenue d'un blanc immaculé, et vêtu d'une large cape cramoisie à col relevé, il dégagera une aura digne d'un certain David Bowie, pour ne citer que lui. Il pourrait incarner la justice et la protection des faibles, mais Ghirahim préfère régir la jeune Terre. L'expérience sera formatrice, il ne vous tuera pas pendant ce combat, mais prendra un malin plaisir à "vous infliger les pires tortures qu'aucun humain n'a enduré". Persifleur baratineur à la langue fourchue ! Vous voilà !

Ses attaques : Comme vous avez pu vous en rendre compte lors de la cinématique d'introduction du boss, Ghirahim maîtrise les fondements de la téléportation, et les prémices de celle-ci seront les annonciateurs de vos supplices ! Le larron peut arrêter votre lame du bout de ses doigts et vous la subtiliser. Il démontre également des qualités d'acrobate et de bretteur avancées, gardez-vous de prendre de trop larges ou trop étroites distances avec lui, il ne vous lâchera pas du combat. A vous de jouer de ces passes démoniaques pour triompher.

Pour le vaincre : Pour le premier boss du jeu, Ghirahim vous donnera un certain fil à retordre si vous ne maîtrisez pas encore la nouvelle prise en main de l'Epée, mais après les quelques adversaires un tant soit peu coriaces que vous avez pu rencontrer, cela ne devrait pas trop vous poser de problèmes.

1ère phase : Dans un premier temps, Ghirahim va essayer de se saisir de votre épée, tentez de le feinter en changeant la direction de votre lame, de gauche à droite et vice-versa, dans le but de lui asséner de rapides coups, de préférence sur son flanc gauche (à droite sur l'écran). Si bras de fer - si l'on peut dire - a lieu entre vous et le démon, ne maintenez pas la pression, reculez votre WiiMote pour vous délester de sa prise.
Dans le pire des cas, s'il parvient à vous voler votre épée, écartez-vous de lui et préparez-vous à esquiver (en utilisant la visée Z), il contemplera votre arme "C'est une bien belle épée que tu as là..." et il essaiera de vous la lancer au visage ! Cela fait, récupérez votre bien avant lui, ce manège peut durer longtemps sinon...
En étant patient et rapide à l'épée, après une dizaine de coups, il reculera, et passera sa langue entre ses lèvres, appréciant avec un délice infâme votre pugilat. Il fera donc surgir des limbes son propre sabre, un fleuret noir comme l'ébène incrusté d'un joyau rouge sang.

2ème phase : Contrairement à ce que l'on pourrait penser, cette partie du combat s'avère être moins technique que la première, il faudra surtout faire preuve de réflexes. Retenez-bien cela, vous ne pourrez pas l'attaquer de front, il anticipera à chaque instant vos tentatives, privilégiez la défense et ce combat se terminera vite.
Ghirahim va tout d'abord faire apparaître cinq poignards magiques qui léviteront devant lui pendant un court instant, il les projettera soit à la verticale, à l'horizontale ou en diagonale. Esquivez ou parez ses traits à l'aide de votre bouclier. Il vous est également possible de contrer ce genre d'attaque en suivant la trajectoire des projectiles à l'aide de votre lame, par exemple, si le tir s'oriente à l'horizontale, à vous de frapper de taille (à l'horizontale.)
Il se préparera par la suite à vous charger, pour ce faire, il pliera les genoux, posera ces deux mains sur la garde de son sabre et prendra une profonde inspiration, attendez qu'il se précipite à l'attaque pour le blesser - avec une attaque circulaire ou une charge bouclier - et profiter d'un déséquilibre bienséant ! N'hésitez pas à poursuivre votre mouvement, de droite à gauche (de taille et d'estoc !) avec la WiiMote pour enchaîner les coups.
Si sa charge réussit, vos blessures seront considérables et vous devrez restaurer votre santé à l'aide des coeurs dissimulés dans les pots, situés tout autour de la paroi de la salle. Gardez-les à l'oeil !
Le combat se poursuivant sans accrocs, Ghirahim tentera de vous déstabiliser en se téléportant. Il exécutera ce mouvement lâche lorsqu'il sera acculé près du mur ou lorsqu'il sentira vos attaques trop hésitantes. Ce faisant, tentez de vous approcher de lui au maximum pour vous prévenir de ses attaques. Il se retrouvera donc bien souvent derrière vous, exécutant une posture de parade, et si vous avez le malheur de frapper son épée, vous le paierez d'une riposte inévitable, soyez rapide et précis ! Il pourra aussi se téléporter à votre opposé pour vous projeter ses poignards magiques une nouvelle fois.
En prenant en compte toutes ses caractéristiques et en enchaînant les passes d'escrime, Ghirahim devrait abandonner la partie au bout d'une quinzaine de coups en sa défaveur et prendra la poudre d'escampette, ne sentant plus l'aura de votre chère Zelda derrière la porte scellée. Sans oublier de vous dire que vous devez votre adresse à votre épée divine.
Attendez-vous à une revanche endiablée !

Bela Darma, Roc Incandescent

Emplacement : Temple de la Terre
Difficulté : 5/10

Description : Cet arachnide magmatique ne vous semble pas inconnu, il se peut que vous l'ayez rencontré sous forme lithique dans Spirit Tracks... Il va s'agir d'affronter le traditionnel boss dérivé de Gohma, la bête rapide et svelte avec pour seul point faible son oeil unique ! Ou alors il vous fera agréablement penser à ce cher Dodongo, le Roi Dinosaure, que l'on retrouve dans Ocarina of Time ou même Oracle of Seasons. Et à ce propos, "Un grand oeil, nimbé de flammes..." ça ne vous rappelle rien ? Quoi qu'il en soit, cette bête immonde et chaude comme la braise répondra à l'appel de Ghirahim - encore lui - qui s'en servira pour vous anéantir, par dépit d'avoir la main mise sur Zelda

Ses attaques : Ce fossile enflammé ne brillera pas par une multiple palette d'attaques variées, mais c'est selon, elles seront toutes dévastatrices, et l'usage d'une ou deux potions de soin ne sera pas un luxe si vous ne parvenez pas à atteindre les fleurs-coeurs dans l'arène pour panser vos blessures. Il vous poursuivra pour vous piétiner, et s'il est amené à rouler jusqu'au bas de la route pentue, sa colère se ressentira dans les énormes gerbes de feu qu'il projettera sur vous. Cette fois, il vous sera facile d'anticiper les attaques de ce boss, mais pour combien de temps ?

Pour le vaincre :
Pour venir à bout du monstre, il importera de bien analyser les conditions dans lesquelles vous combattez, car, en effet, contrairement à l'accoutumée, l'affrontement se déroule sur une route vallonnée, dans toute sa longueur. Un mur en contrebas et une large plateforme à son sommet, garnie de fleurs-coeurs et de fleurs-bombes pour recharger vos réserves, ainsi que la porte de sortie... Si route pentue il y a, il faudra non seulement garder un oeil sur votre santé, vos bombes, mais aussi sur votre jauge d'endurance, autant pour rattraper le boss affaibli que pour échapper à sa fureur !

1ère phase : Commencez par courir vers la sortie, gardez Bela Darma à distance, puis lorsque les flammes sur son dos s'amenuisent, faites demi-tour et lancez-lui une bombe en pleine face ! Le monstre dégringolera jusqu'au bas de la route et vous devrez le rejoindre. Arrivé à sa hauteur, reculez et attendez qu'elle se relève, elle aspirera profondément l'air ambiant, il vous faudra lui projeter une bombe dans sa gueule. Faute de quoi, elle inhalera d'énormes boules de feu qui remonteront la colline et vous feront d'énormes dégâts si vous avez le malheur d'en croiser une. Il ne tient qu'à vous d'esquiver ! En revanche, si son estomac a croisé le chemin d'une bombe, profitez de son étourdissement pour lacérer son oeil, mettez à profit la visée Z, car il essaiera de vous échapper en parcourant sa peau rocheuse. Répétez ainsi l'opération plusieurs fois, jusqu'à détruire sa carapace rocheuse.
Vous pourrez jauger de l'évolution du combat en regardant la peau de Bela Darma, qui perdra sa cuirasse petit à petit !

2ème phase : Bien que cette partie du combat a l'avantage d'être courte, elle a aussi l'inconvénient d'être intense, ardente même. En effet, privée de sa protection, sa peau toute faite de lave n'en est que plus dangereuse.
Dès que Bela Darma aura perdu sa seule protection oculaire, elle gagnera en légèreté et se dressera sur ses six frêles pattes et remontera rapidement la pente, passant au-dessus de votre tête. Soit, laissez-la passer tranquillement et attendez qu'elle piétine l'une des fleurs-bombes sur le chemin. Préparez-vous à esquiver l'embardée dégringolante qui va suivre ! Collez-vous à l'un des murs, attendez que Bela Darma aille se briser sur le mur en contrebas et allez à l'assaut de son oeil maintenant vulnérable !
Etant donné que sa fureur croît à mesure que le combat lui échappe, votre courage doit faire de même, jusqu'à ce que Bela Darma soit réduite à se tortiller comme un insecte, se dessécher et exploser telle une bombe volcanique.

Moldgath, Arthropode Millénaire

Emplacement : Raffinerie de Lanelle
Difficulté : 5/10

Description : Vous rappelez-vous des petits scorpions ridicules que vous avez rencontrés durant l'exploration de l'usine antédiluvienne ? Voici leur maître incontesté et naturel. Et ce par la possession d'une cuirasse indestructible et d'un barbillon gros comme une masse d'armes. De plus, l'animal utilise ses pinces comme des tractopelles, à vous de réduire cet insecte à l'état de simple poussière du désert.

Ses attaques : Moldgath fait danser ses pinces et son énorme dard à merveille, et n'aura pas fini de vous prendre de vitesse. Sa cuirasse blindée et piquante sera un atout majeur lors de ses charges en fin de combat, et c'est sans parler de ce barbillon qu'il ne traîne pas comme un boulet de prisonnier ! Il faudra également vous méfier du sable qui abrite ses lointains cousins miniatures, qui ne se rangeront évidemment pas de votre côté. Si vous voulez briller avec anticipation, regardez bien ces yeux multiples, lorsqu'ils deviennent rouges, c'est que Moldgath s'apprête à riposter ou attaquer ! Gardez cela à l'esprit et vous serez plus insaisissable qu'une anguille.

Pour le vaincre :
1ère phase : Ce n'est qu'une question de patience, cette première partie est relativement facile, il faudra savoir porter les coups aux endroits stratégiques, comme d'habitude.
Le gigantesque scorpion ne vous lâchera pas du début, et vous traquera comme une proie facile. Gardez le bouton Z enclenché et tournez autour de la bête, en reculant, faites-lui comprendre que vous n'allez pas vous laisser impunément dévorer. Pour ce faire, commencez par anéantir à l'aide de votre lame les deux pinces apparentes, c'est exactement comme lorsque vous affrontez une plante carnivore, il faut cingler dans la bonne direction.
C'était la méthode difficile, pour protéger votre santé, préférez l'utilisation du Lance-Pierre et tirez une noix Mojo dans l'un de ses yeux, ainsi, une fois le scorpion géant dans les vapes, blessez-le de votre lame sans attendre.
Prenez garde, si vous ratez votre coup, soit sa petite pince vous flanquera un uppercut bien placé, soit la grosse vous capturera pour vous briser les os et vous ne pourrez plus que compter sur votre dextérité en secouant la Wiimote et le Nunchuk pour vous dégager de sa prise. En cas de problème, utilisez une potion ou courez vers la paroi pour briser un pot et récupérer un coeur. Soyez prudent.
Au bout d'une petite dizaine de coups infligés à chacune des pinces, privé de celles-ci, le monstre vous tournera le dos et s'enfuira, se cachant sous le sable qui jonche le sol de l'arène. Et vous allez comprendre pourquoi ce boss est ardu à tenir en respect.

2ème phase : C'est le moment de jongler avec votre nouveau joujou, la jarre magique ! L'insecte va creuser sa galerie jusqu'à vous localiser et vous piquer de son dard dévastateur. Il surgira sans prévenir des tréfonds de poussière et il vous sera très difficile de l'esquiver sans dommages.
Ce faisant, ne laissez aucun répit à ce scorpion monté en grain de sable, et utilisez votre jarre magique pour l'extirper de sa cachette. Prenez bien soin de regarder où il creuse, car soulever ainsi le sable réveillera d'autres scorpions qui vous gêneront beaucoup par la suite s'ils sont nombreux. Dès que Moldgath sera visible, il reviendra à la surface pour se défendre, même si les pinces ne sont plus des menaces, sa vitesse et son dard sont bien plus dangereux. Soit, essayez de percer son oeil unique d'une frappe d'estoc (droit devant vous) pour le blesser, attention, il faut qu'il soit bien à découvert.
Dans un premier temps, il essaiera de vous charger, faites des sauts périlleux arrière pour l'esquiver. Mais n'hésitez pas à bondir en avant ! Il est suffisamment svelte pour esquiver vos coups dirigés vers son oeil ! Plus le combat ira à son désavantage, plus les petits scorpions pulluleront dans le sable et plus Moldgath sera cruel, il utilisera plus souvent son dard pour exécuter des attaques circulaires (tiens donc ?), vous devriez pouvoir l'éviter sans trop de difficultés, il a tendance à secouer son corps avant de projeter sa queue.
Finalement, après une dizaine de coups dans son oeil si bien protégé, la forteresse sur pattes devrait rendre l'âme.

Le Banni

Emplacement : Vallon du Sceau
Difficulté : 5/10

Description : Voilà une chimère qui ne vous est pas inconnue... Vous l'avez déjà rencontrée, dans vos rêves et vos songes... devrions-nous dire, vos cauchemars... Cette créature gargantuesque à la peau écailleuse et à la mâchoire puissante se montre enfin. Enfermée depuis des siècles au fond du Vallon du Sceau, elle se libère de sa geôle souterraine, claudiquant lentement vers le Temple du Sceau... Mais pourquoi cela ? Qu'importe ! Brandissez votre épée sans attendre !

Ses attaques : Le Banni attaquera surtout psychologiquement, il est extrêmement lent, immensément grand, et n'attaque pour ainsi dire... quasiment pas. Pourtant, la difficulté résidera dans le fait de lui porter des coups, dans le but on ne peut plus important de l'empêcher d'atteindre le Temple du Sceau. Ses pieds de pachyderme dégagent toutefois une étrange aura électrique, qui se répand en cercle à chaque pas du monstre. Et ne vous fiez pas à sa gueule dirigée vers les cieux, car son fuselage digne d'un avion de chasse vous subjuguera de vitesse quand la créature sera renversée.

Pour le vaincre :
Méthode facile sans risque : Si la peur vous prend aux jambes, n'ayez crainte, il vous suffira simplement de localiser une fumerolle environnante, vous laisser porter au courant de cette merveille et de vous jeter sans sommation sur le crâne du monstre. Il ne vous restera plus qu'à enfoncer le pilier à l'aide de votre épée et ce, trois fois !

Méthode classique : Vous l'aurez compris, il ne s'agit pas de terrasser le monstre cette fois - d'autant plus que vous n'aurez même pas eu le temps de profiter du calme du Vallon depuis le dernier donjon - il suffira de le blesser suffisamment pour l'enfermer de nouveau dans sa geôle.
Commencez par localiser son point faible, il ne vous a pas échappé pendant la cinématique d'entrée du boss, c'est bel et bien le pilier de pierre qui est figé dans le sommet de son crâne. Un point faible qui rappellera le boss Humbaba, la créature de la Tour du Jugement dans Twilight Princess. Il faudra donc faire basculer cette énorme masse mouvante. Attaquez-vous sans coup férir à ses orteils globuleux, il y en a quatre pour chaque pied, trois frontaux et un à l'arrière. Chaque orteil demande quatre coups d'épée normaux. J'entends bien par cela, que vous pouvez gagner en puissance en utilisant une frappe sautée (courir puis dégainer l'épée !). Soyez prudent, le relief sera sans aucun doute votre pire adversaire ici, car la créature ne s'arrêtera pas même lorsque vous frapperez ses pattes ! Donc, prenez garde à la retombée de ses pieds, qui lâcheront un arc électrique au contact du sol. Le tout est d'avoir le sens du rythme... et de garder un oeil sur sa jauge d'endurance.
Dès que les deux pieds seront privés de leurs soutenants, Le Banni s'écroulera en terre (pas de panique, vous ne risquez rien) et vous devrez alors foncer pour en faire le tour et rejoindre le Sceau. Frappez alors trois fois ce pilier de pierre, de coups d'épée partant du bas. Une fois qu'il sera enfoncé, Le Banni poussera un rugissement affreux, vous annonçant que... ça va se compliquer.
Comme prévu, il se couchera sur le ventre, et rampera assez vite, trop vite même. Ne cherchez pas les ennuis, il est impossible de l'arrêter ! Tout ce que vous pouvez faire c'est emprunter les fumerolles éparses sur le chemin pour prendre de l'avance sur lui, et attendre de pied ferme - c'est le cas de le dire - qu'il se relève. Le Banni relevé, répétez la même opération.
Une deuxième fois humilié, il rampera encore plus vite, soyez réactif ! Sauf que, tout va s'accélérer ! Il se relèvera plus vite et pressera le pas. Répétez alors la même opération que précédemment, en veillant à bien esquiver les ondes électriques que ses pas projettent. Alternez de préférence à attaquer les deux pieds en même temps plutôt qu'un seul à la fois. Si les dégâts que vous encaisserez ne vous paraissent pas énormes, prendre un coup peut-être synonyme de prendre un enchaînement de coups, voire tomber au fond du Vallon (ça sent le vécu n'est-il pas ?) et perdre ainsi un temps très précieux. Comme je vous le disais, votre pire ennemi sera le relief durant ce combat.
Enfin, si vous avez pris tous ces paramètres en compte, assénez une dernière fois les trois coups sur le Sceau pour envoyer cette immonde chimère par le fond du Vallon. Courez jusqu'au fond pour verrouiller ce dernier d'un éclat céleste - l'épée tournée vers le ciel - puis d'un mouvement ample et triangulaire... comme la très sainte Triforce du Courage...
Une petite astuce, soit-dit en passant, si vous peinez réellement à frapper ses orteils lorsque Le Banni accélère le pas, essayez de lui projeter des éclats célestes ! Avec un peu d'anticipation on arrive à faire de grandes choses...

Da Ihloma, Gardien aux Mille Bras

Emplacement : Grande Caverne Antique
Difficulté : 7/10

Description : Une si belle statue toute de doré ornée aurait sa place dans un musée d'art indien - ou dans une discothèque c'est à voir. Armée jusqu'aux dents d'armes en tout genre, cet automate ancestral répond encore une fois à votre ennemi juré, Ghirahim. Il va falloir ruser pour éviter les coups puissants émanants de cette lourde antiquité, non pas seulement pesante, mais aussi très agile... Cette statue représente l'avatar le plus connu du Dieu Pilier des croyances indiennes, Vishnu, aux bras décuplés.

Ses attaques : Ne vous fiez pas aux images que Nintendo nous livre, il n'y a là qu'une pâle représentation du florilège important de l'arsenal de Da Ihloma, en plus de ses bras musclés comme des poêles à charbon, le monstre de ferraille peut manipuler avec aisance deux boomerangs-couteaux à tête chercheuse, et un petit assemblage de quelques... six sabres de baroudeur du désert aussi grands que Link ? Bref, sa possibilité de vous couper, hacher, écraser, empoigner, pulvériser comme un vulgaire moucheron s'articulera avec grâce, comme un danseur de Kathakali... poignant n'est-ce pas ? De plus, imbue par la puissance ténébreuse de Ghirahim, elle aura la possibilité de commander des Zombokoblins, alors prudence ! Rassurez-vous, un proverbe issu du confucianisme dit avec sagesse que "Le moustique peut venir à bout de l'éléphant."

Pour le vaincre : Faites attention, vous serez amené à désarticuler le boss lors du combat, mais ses morceaux seront répandus de façon éparse sur le terrain, localisez bien leur emplacement, ils pourraient vous gêner âprement, et ça ce ne serait pas bon du tout.

1ère phase : Vous avez eu le temps de le constater lors de la cinématique de naissance du Boss, son point faible se situe au creux de son buste, néanmoins, inutile de vous dire que ses bras multiples et musclés ne sont pas placés là que pour la décoration, mais bien pour vous mettre des bâtons dans les roues... Sur ce, veillez à garder vos distances tout au long de la joute, sa puissance de frappe est aiguisée comme les armes que Da Ihloma manipule.
Da Ihloma ouvre le combat en projetant ses deux boomerangs-couteaux dans les airs, ils ne sont pas très rapides mais vous cibleront jusqu'à leur destruction, esquivez-les au plus vite. Il est possible de vous essayer à deux stratégies pour le battre, la première consiste à courir dans le dos du boss, pour le forcer à vous chercher à l'aide de l'un de ses bras, ce dernier, faute de ne pouvoir vous saisir, va s'enfoncer dans le sol et il ne tiendra qu'à vous de retourner d'où vous venez pour effectuer les instructions ci-après. L'autre manière consiste à garder la visée Z enfoncée, pour aller de gauche à droite, jusqu'à ce que Da Ihloma lève les bras au ciel et les abatte sur le sol, vous amenant au même résultat que la première stratégie.
Soit, équipez-vous du Fouet pour décrocher les articulations des bras encastrés dans le sol et agissez vite ! Répétez cette opération jusqu'à ce que le robot se retrouve privé de QUATRE de ses bras, le point faible sera accessible et il vous faudra faire siffler et cingler votre lame droit dedans pour le blesser.
Prenez garde, vous ne pourrez l'endommager que trois ou quatre fois au mieux, juste après, il recommencera à faire tourner ses bras pour vous assommer et lancera ses boomerangs pour vous couper en rondelles. Cette partie du combat n'est pas très difficile, vous bénéficiez de l'avantage d'être mobile, ça ne durera pas, veillez donc à garder votre barre de vie à son maximum.

2ème phase : Maintenant, vous avez deux bonnes raisons de (commencer à) craindre ce boss, non seulement une grille vient protéger son coeur, libérant ainsi les deux bras protecteurs mais de plus, il peut maintenant se déplacer dans l'arène car il est aussi pourvu de jambes plaqué or ! Damnation !
Pas de panique, soyez aussi svelte et mobile que lors du combat contre le Maître Stalfos, c'est à peu près le même système. Gardez un périmètre de sécurité entre lui et vous, car il attaquera souvent en enchaînant les passes de sabre, soit six coups à la suite ! Si les coeurs vous manquent, buvez une potion ou attirez-le vers l'une des colonnes, il détruira celle-ci et vous pourrez récupérer un coeur, c'est déjà ça. Essayez de l'étourdir en tournant autour de lui, ne cherchez pas le conflit abusivement, et attendez qu'il projette trois de ses bras au sol pour vous permettre de répéter la même opération que précédemment - ou presque - pour le défaire de ses articulations à l'aide du Fouet.
Ainsi, Da Ihloma est maintenant dépourvue de trois (au mieux) de ses bras armés de leurs sabres gigantesques, n'attendez pas, soulevez l'une de ses lourdes armes (une lueur vous préviendra en ciblant la lame de l'un d'eux la première fois) et courez à l'assaut du robot. Faites comme avec votre épée habituelle, exécutez des attaques de taille - à l'horizontale - sur ses genoux pour le faire tomber par terre. La grille est maintenant vulnérable ! Assénez deux coups en vitesse sur celle-ci, puis abattez votre sabre géant sur le coeur palpitant !
Il vous faudra répéter cette opération au moins trois ou quatre fois pour venir à bout de ce boss, sachant que :
- Da Ihloma ira de plus en plus vite, autant par le marcher que par l'escrime.
- Il chargera de temps à autre, si vous ne vous approchez pas assez, une attaque ténébreuse qui générera trois Zombokoblins, qui risquent de gêner le combat.
- Les coups qu'il vous porte vous assommeront, surtout lorsqu'elle projette ses bras au sol (un bruit caractéristique vous permettra de faire la différence entre toutes ses attaques, ouvrez l'oeil et les oreilles !)
Avec beaucoup de patience et une bonne appréciation des distances, cet oscar du mauvais goût devrait se pulvériser en une dizaine de morceaux, que vous pourriez revendre à un prix déraisonné dans une quincaillerie...

Note d'Adrien : Si les zombokoblins gênent, il suffit de leur asséner un coup de sabre de Da Ihloma ! En plus s'ils sont alignés ça en fait trois d'un coup ^^

Daidagos, Monstre Marin Antique

Emplacement : Galion des Sables
Difficulté : 6/10

Description : Un kraken tout droit sorti des abysses les plus profondes et ténébreuses de la Mer de Lanelle. Coiffé à la manière de la Méduse, l'une des redoutables gorgones aux allures de pieuvres peu ragoûtantes. Vous avez vu combien sa force était impressionnante lors de la destruction du Galion, maintenant vous allez avoir l'honneur et le privilège de faire preuve de sagesse, comme il se doit, pour le terrasser.

Ses attaques : Certes ce monstre est horrible, gigantesque, gargantuesque, mais il n'en reste pas moins limité au niveau de ses attaques, il peut projeter ses tentacules vers le haut, perçant le reste du pont pour vous envoyer par le fond. Les mêmes appendices qui ornent sa magnifique chevelure sont eux-mêmes dotés d'une charmante dentition, qui n'est pas là pour décorer... vous vous en doutez. Et c'est l'essentiel qu'il faut retenir, les TENTACULES !

Pour le vaincre : Un seul mot d'ordre pour cette joute marine : l'Arc du Héros ! En effet, cette arme on ne peut plus sensuelle sera votre seul et unique recours au bon déroulement de ce combat. Je vous conseille personnellement de bien prendre en main la technique d'utiliser le bouton C (à l'arrière du Nunchuk) et le petit recul pour bander l'arc d'un seul coup, vous gagnerez un temps considérable.

1ère phase : Ce boss est extrêmement simpliste, au début, il essaiera simplement de percer le pont pour vous anéantir, soyez mobile pour esquiver ses tentacules. Ce faisant, brandissez votre épée vers le ciel pour la charger de l'énergie de l'Eclat Céleste, puis exécutez un Eclat Céleste horizontal ou diagonal pour trancher un tentacule. Vous pouvez également garder votre arc en joue et percez chaque tentacule que vous verrez d'un trait. Pas de panique, à chaque pièce maraîchère occise, une portion de nouvelles flèches viendra raffermir votre stock, si vous peinez à viser les tentacules infernaux.
Ceci fait, Daidagos apparaîtra en premier lieu en face du pont (soit droit devant vous lorsque vous arrivez dans l'"arène") et son oeil sera vulnérable.
Prenez votre temps pour viser et tirez une flèche. Il poussera un râle de douleur et s'effondrera de tout son long sur le pont brinquebalant, courez sans attendre et entaillez son énorme globe oculaire à l'aide de votre épée, avec environ quatre ou cinq coups.
Répétez l'opération encore deux fois, sachant qu'il apparaîtra une fois à gauche du pont, et à droite.

2ème phase : Cette fois-ci, les choses vont se corser un peu plus. Néanmoins, vous pouvez mettre un terme à ce combat très rapidement si vous êtes très précis à l'arc, ou chanceux ^^
Tout d'abord, vous devez changer de terrain de combat, faites demi-tour et grimpez sur la caisse de fer, en prenant garde aux barriques, qui rouleront avec fracas vers vous. Puis, Daidagos réapparaîtra une nouvelle fois en face de votre petite mais courageuse personne. Si vous vous en sentez capable, sortez l'arc de suite, bandez-le au maximum et essayez d'atteindre l'oeil de Daidagos à cette distance. C'est assez ardu.
En revanche, si ce n'est pas le cas, dégainez votre épée et tenez-vous prêt au combat. Le monstre va projeter ses tentacules qui ornent son chef sur vous, vous menaçant de ses multiples dentitions aiguisées. Tranchez ses têtes sans pitié et sortez votre arc de nouveau, vous avez l'occasion de toucher son oeil. Enfin, courez pour la dernière fois vers la créature assommée et tranchez son oeil de part en part.
Envoyez donc cette fureur vengeresse par le fond, vous laissant le champ libre pour récolter la flamme de Nayru.

Ghirahim, Monarque démoniaque (2ème rencontre)

Emplacement : Grand Sanctuaire Ancien
Difficulté : 7/10

Description : Faut-il le présenter une fois de plus ? Votre pire ennemi n'a pas changé, c'est toujours le même acteur moribond, usant de sa faculté de téléportation à volonté... Sauf que cette fois-ci, il vous présentera sa forme véritable, non plus l'incarnation de David Bowie, nous avons là une belle représentation d'un Kiss affublé de tatouages sinistres, du torse jusqu'au visage, sans oublier bien sûr des bras noirs comme de l'ébène... dont il n'hésitera pas bien sûr à complimenter la douceur et la finesse...

Ses attaques : Ses offensives ont gagné en complexité, Ghirahim n'a en effet "plus aucune limite", et vous le verrez à travers le nombre de poignards ensorcelés qu'il peut manipuler pendant un croisement de fer ou non, mais aussi dans sa technique de combat... il est plus rapide, plus agile et surtout, ses coups sont bien plus douloureux...

Pour le vaincre :
1ère phase : Rappelez-vous, Ghirahim va tout d'abord... se saisir de votre épée ! La seule différence est qu'il ne va pas essayer de vous la dérober pour s'en servir contre vous, ça non, il va faire tournoyer deux poignards autour de sa prise, dans un axe déterminé et attendra le moment opportun pour vous couper en rondelles. Le secret, ce sont les poignards eux-mêmes, frappez les deux ustensiles de cuisine diaboliques d'un coup d'épée (attention, si vous ratez, Ghirahim arrêtera votre frappe de deux doigts) et vous pourrez blesser votre adversaire.
En répétant l'opération plusieurs fois, vous le pousserez dans ces retranchements et il utilisera quatre poignards, soyez réactifs !
Normalement, si tout se passe bien, il passera sa langue entre ses dents, comme à l'accoutumée et fera surgir du néant deux coupe-jarrets, non, vous ne rêvez pas, deux épées, une pour chaque main.

2ème phase : Maintenant, il est temps de montrer à ce magicien d'opérette que vous maîtrisez votre lame. Faites comme pour les Stalfos et les Lézalfos, regardez bien la partie qui reste vulnérable lorsque Ghirahim se met en posture de combat. Privilégiez la rapidité, il risque d'alterner les mouvements et si vous attendez trop longtemps, il vous attaquera de front et même un saut périlleux arrière ne sera pas suffisant pour esquiver ! Veillez en effet à garder la visée Z enclenchée pendant toute la durée de la confrontation.
Si vous parvenez à le blesser suffisamment, il enchaînera des attaques à distance à un rythme assez aléatoire, voici comment procéder pour les esquiver :
- Il va faire apparaître une myriade de poignards volants, une bonne douzaine, qu'il va faire graviter autour de lui. Ensuite, Ghirahim les projettera aussi vite sur vous par série de quatre, dans un axe prédéterminé, à vous de jauger dans quel sens il faudra faire cingler votre épée pour esquiver. Contrairement à votre première rencontre, un simple pas chassé ne suffira pas.
- Toujours dans cette attaque poignardante, il va faire planer un arc de poignards au-dessus de votre tête, il vous faudra effectuer une attaque circulaire verticale (donner un coup simultané de Wiimote/Nunchuk vers le haut) pour vous débarrasser de ce guépier.
- Ou bien, le Monarque démoniaque jouera avec sa téléportation pour semer la confusion dans le combat : une fois il se téléportera derrière vous, prêt à faire siffler ses lames ou bien exécuter une variante TRÈS dangereuse de votre attaque plongeante. Il prendra une inspiration avant de la faire, préparez un saut périlleux arrière, c'est son coup le plus puissant.
Généralement, c'est à ce moment-là qu'il est le plus inoffensif, lorsqu'il se téléporte derrière vous, il reste figé dans une posture de combat pendant environ deux secondes, découvrant une bonne partie de son flanc gauche. Et lorsqu'il rate son coup plongé, ses deux sabres sont plantés dans le sol, et il peine pendant trois secondes à les en retirer. Profitez de ces instants pour lui porter des coups dévastateurs.
Soyez tout de même très prudent, à contrario de votre premier duel, il n'y a pas de pots cachant des coeurs dans l'arène pour vous aider et Ghirahim est beaucoup plus précis dans ses attaques, comme ses lancers de poignards.

Le Banni

Le Banni (2ème rencontre)

Emplacement : Vallon du Sceau
Difficulté : 7/10

Description : Rien à redire si ce n'est que, comme dirait Hergo, "il s'est acheté une paire de bras".

Pour le vaincre : Le système sécurisant d'atterrir sur sa tête à l'aide du parachâle sera beaucoup moins efficace ici, les bras vous gêneront de façon épouvantable. Libre aux plus obstinés à l'essai de cette stratégie.

Méthode facile sans risque : Il vous est possible de vous placer directement sur le niveau du vallon supérieur au Banni, il est très lent, vous avez le temps, et de l'assommer d'une bombe. Il vous suffira ensuite de sauter sur son dos pour frapper le pilier et ce, trois fois. A vous de jouer !

Méthode classique : En revanche, la méthode pour sceller Le Banni au fond du vallon n'a pas changé, il faut toujours détruire ses orteils pour le faire chuter et enfoncer le pilier situé au sommet de son crâne trois fois. Par contre, vous vous rendrez vite compte que le monstre marche bien plus vite, de la même façon que lorsque vous avez dû le battre la dernière fois, quand il était en phase de faiblesse. N'oublions pas non plus que vous avez un allié considérable pour cette dure entreprise, Hergo.
En effet, dès que la Mégatapulte est prête, celui-ci vous prévient d'un cri et vous pouvez solliciter son aide à l'aide de la croix directionnelle de votre Wiimote. Il ne tiendra qu'à vous de bien viser Le Banni, dans le but de l'étourdir durant une petite dizaine de secondes. Elles seront souveraines à la bonne conclusion de cette joute. Utilisez la Mégatapulte avec sagesse, servez-vous-en pour empêcher Le Banni de grimper au niveau supérieur ! C'est extrêmement utile pour gérer la suite du combat !
D'autre part, utilisez cette arme peu orthodoxe pour le ralentir lors de son escalade, et concentrez-vous à chaque fois sur un seul pied à neutraliser. Pour la simple et bonne raison que le monstre, privé d'un appui, sera gêné dans sa marche et beaucoup plus lent.
Répétez cette opération de jonglage entre personnages deux fois en faisant attention à la dernière : le monstre se jettera comme précédemment au sol pour foncer comme un manchot empereur.
En vérité, pour réussir ce combat, il faut se servir de la Mégatapulte d'Hergo pour entraver les courses de fond du Banni. Le reste devient beaucoup plus facile.
Je me permets de vous donner un conseil tiré d'une anecdote, lorsque vous sollicitez l'aide de votre frère ennemi, faites bien attention à ce que votre Héros, Link, ne soit pas en position de faiblesse, par exemple, entre les jambes du Banni ou au bord d'un précipice... ce sont des expériences aux résultats aussi douloureux qu'incertains.

Note de Luc : Une flèche de l'Arc Sacré chargée au maximum détruit un ongle en un coup.

Palaparas, parasite aux yeux géants

Narisha, Grand esprit des cieux & Palaparas, Parasite aux yeux géants

Emplacement : Cumulonimbus
Difficulté : 6/10

Description : Narisha est un esprit des cieux qui ressemble fortement au Poisson-Rêve et donc, à une baleine équipée d'ailes. Au moment même où vous atterrissez sur son île surmontée d'un arc-en-ciel, il apparaît, possédé par un parasite nommé Palaparas. Cet état lui donne des yeux rouges, et des tentacules se terminant par des globes oculaires sortent de "cratères" et recouvrent son corps. Quand vous en aurez fini avec cette forme, il se présentera comme un monstre rouge composé d'une colonne vertébrale montée sur un oeil unique orné d'une paire d'aigrettes latérales.

Ses attaques : Narisha : Il va tout simplement voler pour tenter de s'enfuir, mais sa taille de titan fait en sorte que ses nageoires peuvent vous heurter très facilement, de même que sa queue. De plus, faites attention aux oiseaux squelettes.
Parapalas : Ce parasite va vous lancer des boules vertes qui ressemblent fortement à des bactéries.

Pour le vaincre : Grâce à la nouvelle technique que vous a enseignée maître Arfan, vous allez devoir détruire les quatre tentacules-yeux sur son corps, puis combattre au sommet de son crâne ! Courage, ce boss n'est pas si difficile que ça ;-) et si vous veniez à manquer de coeurs durant ce combat, retournez sur l'île de départ.

1ère phase : Plongez dans le vide et appelez votre oiseau. Une fois monté sur votre célestrier, dirigez-vous vers Narisha, il faut maintenant détruire ses quatre yeux en utilisant l'attaque tourbillon.
Cependant, la tâche ne sera pas aisée puisque Narisha se déplace beaucoup plus rapidement que vous et ses yeux parasites vous voient réellement. Ainsi l'esprit fera tout pour vous éviter, faisant en sorte que vous utilisiez toutes vos attaques tourbillon pour le rattraper et ainsi, lorsque vous arriverez à côté d'un tentacule, vous vous retrouviez avec votre jauge de vitesse vide. Pour éviter cet inconvénient, gardez TOUJOURS une "aile" dans votre jauge d'accélération. Faites également particulièrement attention à la queue de Narisha qui est relativement mobile et vous compliquera singulièrement les phases d'approche.

Note de Twil'Aura/Chichid : Au moins trois de ses yeux peuvent être détruits avec une flèche chargée à fond. Il suffit d'atterrir sur le "casque" de Narisha et de bien viser. En se dépêchant, on peut aussi tirer depuis l'île arc-en-ciel, vu qu'il passe juste à côté au début du combat.

2ème phase : Après avoir détruit tous les yeux, une courte cinématique se déclenche. Le vrai parasite sort du sommet du crâne ! Pour cette deuxième étape, il vous faudra atterrir sur la tête de Narisha car Parapalas va retourner se cacher si le célestrier se trouve trop proche de lui. Cela fait, le parasite va sortir de son trou et c'est là que commence le vrai combat !
Il faut attendre qu'il attaque afin que vous puissiez contre-attaquer ! En effet, ce combat est une sorte de partie de ping-pong ! Laissez le bouton Z enclenché et utilisez votre épée de Légende !
En premier lieu, il vous faut renvoyer les boules vertes vers les deux aigrettes, orientez donc votre épée en conséquence (en partant de toute façon du bas sinon les boules risquent de ricocher trop bas). Attention, si vous avez blessé une aigrette, mais que vous attendez trop longtemps avant de détruire l'autre, Parapalas va la régénérer. Ensuite il va se mettre à crier. Il est maintenant temps de lui renvoyer ses projectiles directement dans l'oeil grâce à un coup vertical de bas en haut. Une fois ceci fait, il va tomber sur le dos de la baleine géante, ruez-vous vers lui et frappez son oeil autant de fois que vous le pouvez ! Répétez cette action une autre fois pour passer à la phase 3 !

3ème phase : Après avoir une nouvelle fois frappé ses deux aigrettes (sans trop attendre entre les deux coups), Parapalas va maintenant faire le malin en bougeant sa tête sur les côtés après avoir lancé son projectile. Il suffit de le renvoyer dans la bonne direction avec votre épée (pour ce faire veillez à vous tenir assez loin de lui histoire d'anticiper la trajectoire de ces projectiles). Cependant, il ne s'écroule plus au premier coup et il vous faudra jouer de l'épée plusieurs fois pour toucher son oeil durablement. Une fois la dernière boule-bactérie renvoyée, le parasite est détruit, Narisha redevient lui-même, vous avez triomphé !

Note d'Anarith : Lorsque Palaparas a son oeil grand ouvert, on peut également le blesser avec une flèche.

Le Banni (3ème rencontre)

Emplacement : Vallon du Sceau
Difficulté : 7/10

Description : Ce monstre est à présent fâché de jouer à Twister avec vous, après les jambes, les bras... voici une queue reptilienne en arrière et voilà une couronne bien étrange pour son chef. Courage ! C'est la dernière rencontre !

Pour le vaincre :
Méthode facile sans risque : Identique à celle de la 2ème rencontre pour le premier coup porté. Mais ensuite, il faut suivre la méthode classique.

Méthode classique : Le premier coup que vous devez porter au Banni n'a pas changé depuis la dernière fois, vous devez une fois de plus vous servir de la Mégatapulte pour l'assommer et détruire chaque orteil à l'aide de votre épée pour le faire choir en terre. Vous prendrez garde à la queue du Banni qui sera très difficile à éviter dans votre entreprise. Soit, placez-vous plutôt à l'attaque, mettez-vous sur un niveau supérieur et partez à l'assaut des orteils ! Il vous sera plus facile d'éviter ses bras.
La suite a l'énorme avantage d'être simple, mais à l'immense inconvénient de vous faire recommencer à zéro si vous vous y prenez mal. L'auréole ténébreuse du Banni va apparaître et l'emmener voler paresseusement vers le Temple du Sceau. Hergo vous suggérera alors d'effectuer un petit tir aux pigeons. Visez juste et assommez-le, il "tombera comme une mouche" et il ne tiendra qu'à vous d'aller enfoncer le pilier qui orne son crâne une deuxième fois !

Enfin, pour l'ultime frappe, Hergo ne pourra plus lancer de bombes, son stock étant devenu inaccessible à cause des éboulis provoqués par le combat. Rejoignez-le sans traîner, il vous propose de vous projeter sur la tête du Banni et d'en finir, une bonne fois pour toutes ! Faites bien attention à poser le cercle de visée sur le pilier salvateur, vous n'aurez peut-être pas la chance de réitérer votre approche.

Note de Cyril : Lorsque le Banni se met à voler, on peut utiliser le jet de vapeur au centre pour s'envoler puis retomber en chute libre et atterrir sur le Banni afin d'enfoncer le pilier de pierre (sans tirer de bombe). Après le 2ème coup porté, le Banni vole au milieu du valon, bloquant le jet central, il faut donc se catapulter sur son dos grâce à Hergo.

La Horde des démons

La Horde des démons

Emplacement : Domaine d'Hylia
Difficulté : 6/10

Description : Ghirahim a kidnappé Zelda, et veut, moyennant l'âme de cette dernière, entamer un rituel pour ressusciter le Seigneur des Démons ! Votre but est donc bien évidemment de le rejoindre tout en bas du Domaine d'Hylia afin de l'en empêcher. Cependant, Ghirahim ne se laissera pas faire, et il fera apparaître des barrières tout le long du domaine, ainsi qu'une incroyable armée de monstres pour vous retarder, le temps pour lui d'accomplir son rituel. Il ne tient qu'à vous de vous frayer un chemin à travers cette horde sauvage et sans pitié.

Leurs attaques : Difficile de lister les attaques de tous les monstres. Mais le combat contre la Horde des Démons se déroulera en alternant deux phases distinctes :
- Une phase de descente, où des Bokoblins armés jusqu'aux dents viendront par dizaines pour vous enlever le plus de coeurs possible.
- Une phase de combat, où votre progression sera stoppée par une barrière créée par Ghirahim, ainsi que des monstres plus coriaces que les Bokoblins invoqués par ce dernier également

Pour les vaincre : Pour triompher de la Horde, deux méthodes globales sont envisageables : la méthode "prudente" ou la méthode "rapide".

Méthode prudente : Vous aurez besoin d'armes comme les bombes ou l'arc. Faites donc le plein de munitions avant de commencer la Horde si vous voulez employer cette méthode ! Durant la descente, il faut avancer lentement, tuer chaque Bokoblin qui se présente à soi, pour éviter de se faire submerger lorsque les barrières apparaîtront.

Méthode rapide : Il s'agit de sprinter le long de la descente et d'esquiver le plus possible les ennemis. En effet, les baies d'endurance sont assez fréquentes, et vous empêchent, si vous les ramassez toutes, de vous retrouver complètement épuisé. Il n'est pas utile d'effectuer des roulades, car cela ne vous fera pas aller plus vite et de surcroît cela grignotera votre barre d'endurance. Généralement, on repère de loin les brèches que l'on pourra emprunter entre les Bokoblins. Lorsque les barrières seront là, tuer les ennemis qui viennent d'apparaître suffit pour les faire disparaître.

La première descente n'est pas bien difficile, il n'y a que des Bokoblins rouges basiques qui vous coursent, ils meurent en un coup d'Epée de Légende. Lorsque vous serez suffisamment descendu, Ghirahim fera apparaître d'un claquement de doigt la première barrière, ainsi que cinq Bokoblins avec des foulards bleus sur la tête. De plus, les Bokoblins que vous n'avez pas éliminés durant la descente vous auront suivi (si vous employez plutôt la méthode rapide), ce qui fera plus d'ennemis. Cependant, ils ne seront pas tous là non plus, les premiers ennemis rencontrés auront disparu. Il n'est pas nécessaire de tuer tout le monde pour faire disparaître la barrière, seulement les ennemis que Ghirahim vient de faire apparaître. Cependant, si vous êtes submergé, utilisez l'attaque tourbillon. Pour tuer le plus de monde possible en un minimum de coups, essayez de vous mettre seul face à tous les Bokoblins (en vous mettant par exemple dos à une barrière ou à un coin), chargez votre éclat céleste et envoyez-le de manière horizontale, la largeur du disque vous permettra de toucher bon nombre d'entre eux.

Une fois la première barrière passée, de nouveaux ennemis arriveront, il s'agit des Bokoblins-bombes. Vous pouvez les tuer en un coup de loin avec des flèches si vous employez la méthode prudente (vous ferez ainsi exploser la bombe qu'ils tiennent), ou bien vous pouvez également passer outre, ce qui n'est pas bien difficile vu la lenteur de leurs déplacements. Mais ce ne seront pas les seuls ennemis, et les vagues de Bokoblins rouges, accompagnés de plus en plus de Bokoblins-bombes, arriveront par la suite.

Ghirahim, lorsqu'il fait apparaître la seconde barrière, fait également apparaître trois gros Molblins. Il y a une astuce pour gagner énormément de temps, qui peut vous emmener directement à la quatrième barrière. C'est assez difficile à faire, mais avec de l'entraînement, on y arrive : il s'agit de monter sur le Molblin (le gros rose avec la lance et le bouclier de bois) le plus proche de la barrière sur le côté en marchant sur son bouclier de bois, puis à partir de sa tête vous pourrez sauter par-dessus la barrière. Sinon, si vous préférez les combattre "à la loyale", sachez qu'une bombe suffit à tuer chacun d'entre eux. Et, de plus, lorsqu'ils attaquent, ils peuvent infliger des dégâts aux autres ennemis. Quand ils n'ont plus leur bouclier, ils commenceront à charger, et encore une fois, ils pourront infliger des dégâts à leurs compères.

Une fois la seconde barrière passée, de nouveaux Bokoblins vous attendent plus bas : des archers. Avec eux, vous avez plusieurs solutions :
- Quand ils sont seuls, si vous employez la méthode prudente, vous pouvez les tuer à l'arc (et ce, sans perdre de munition, car vous pouvez récupérer les flèches qu'ils envoient si vous marchez dessus), ou bien un coup d'épée suffit. Attention tout de même, car s'ils voient que vous vous approchez trop, ils tenteront de prendre la fuite. Si vous voulez vous approcher d'eux, veillez bien à avoir votre bouclier en avant pour bloquer les éventuelles flèches qu'ils peuvent vous envoyer. Cependant, tous ces conseils ne s'appliquent pas si vous employez la méthode rapide : si vous courez assez loin d'eux, il n'y a aucune chance pour qu'ils vous touchent.
- S'ils sont par trois, approchez-vous d'eux bouclier en avant, et une fois que vous êtes suffisamment proche, effectuez une attaque tourbillon.

Une fois la troisième barrière atteinte, Ghirahim vous enverra un seul sbire, un Bokoblin bleu. Faites attention, car il est bien plus dangereux qu'il n'y paraît, le bougre. En effet, il reculera suffisamment pour que vous l'oubliiez, ayant affaire aux autres Bokoblins, et vous foncera dessus à toute vitesse au moment opportun. Et prenez garde, il ne ratera jamais son attaque ! Essayez de ne jamais le perdre de vue. Une bonne technique contre lui consiste à effectuer une charge bouclier juste quand il vous attaque. De cette manière, il sera déstabilisé un certain temps : profitez de ce temps pour lui asséner le plus de coups possible. Une autre technique, un peu plus difficile à réaliser, consiste à essayer de le faire se rapprocher le plus possible de la barrière sur le côté, et de lui asséner un coup vertical de bas vers le haut, afin de l'éjecter au-dessus de la barrière. Ainsi, il mourra instantanément.

Une fois la dernière barrière passée, vous n'êtes pas encore au bout de vos peines. Des vagues de monstres de plus en plus nombreux viendront vous assaillir, avec un nouvel ennemi (et tous les autres, bien évidemment) : celui qui joue du cor (avec une mélodie qui n'est pas sans rappeler un certain son d'une flûte de ALTTP :-) ). Cet ennemi, tant qu'il jouera de son cor, fera apparaître des Bokoblins à l'infini, ce qui pourra vite s'avérer embêtant si vous employez la méthode prudente. Vous pouvez choisir de le tuer avec une flèche, mais son cor tombera et un autre Bokoblin pourra le récupérer pour s'en servir. La meilleure technique consiste à lancer le fouet sur lui pour lui subtiliser le cor, afin que personne ne puisse le ramasser. Prenez garde, car les archers se font de plus en plus nombreux.

Ghirahim, une fois que vous serez arrivé assez bas, fera apparaître la quatrième barrière, ainsi que deux Stalfos. N'hésitez pas à reculer sans cesse, car ces derniers font très mal lorsqu'ils vous touchent. Essayez de mettre la horde de Bokoblins et les deux Stalfos devant vous, et reculez. N'hésitez pas à vous éloigner de la barrière s'il le faut. Prenez garde à ne pas vous faire bloquer par un Stalfos contre un mur ou une barrière, car ainsi lui ou les Bokoblins aura bien plus de facilités pour vous atteindre. De plus, les Stalfos ne craignent pas les éclats célestes. Si le Stalfos est au premier plan, observez bien sa garde pour tenter de la percer (une attaque tourbillon lui fait assez mal), et si ce sont des Bokoblins qui sont au premier plan, n'hésitez pas à envoyer des éclats célestes.

La dernière descente sera celle où le plus d'ennemis apparaîtront. Vous aurez droit à une armée d'archers, des Bokoblins avec des bombes et des cors, puis un peu plus bas, des Molblins. Lorsque vous serez arrivé tout en bas, au centre, Ghirahim fera apparaître une barrière autour de Zelda et lui, ainsi qu'une bonne vingtaine de Bokoblins, si ce n'est plus. Heureusement, cette partie-là n'est pas la plus difficile, car ce ne sont que de simples Bokoblins rouges, comme ceux du début du combat. Evitez surtout de vous faire encercler par les Bokoblins. Si cela devait arriver, effectuez des attaques tourbillons pour tenter de vous sortir de ce pétrin. Si vous n'êtes pas encerclé, les attaques tourbillon ne sont pas nécessaires. Ici, vous pouvez effectuer des coups horizontaux le plus vite possible, ainsi vous serez si rapide que les Bokoblins auront du mal à vous toucher. Si vous en avez beaucoup face à vous, déchaînez vos éclats célestes horizontaux.
Une fois cette dernière vague décimée, bravo, vous avez atteint...

Ghirahim, Monarque démoniaque (3ème rencontre)

Emplacement : Domaine d'Hylia
Difficulté : 8/10

Description : C'en est fini des références musicales ! Ghirahim a perdu la quasi-totalité de ses traits humains au profit de son apparence démoniaque, qui est semblable à... non, autant vous garder la surprise. Vêtu de la tête aux pieds des ténèbres du Néant, le serviteur du mal est prêt à rendre l'âme - et celle de Zelda - pour vous anéantir ! Aiguisé et ciselé comme une lame d'épée, c'est dans cet esprit qu'il vous faudra triompher pour la troisième fois de votre ennemi.

Ses attaques : En vérité, le Monarque Démoniaque vous avait menti, il peut maintenant vous décocher des coups de poing et de pied très puissants, et se servir d'épées au tranchant redoutable et à la taille impressionnante. Bien entendu, il n'a pas quitté ses traits fétiches, tels que les poignards ensorcelés et sa faculté chérie de téléportation.
Et cette fois, il maîtrise un éclat céleste... Maintenant, il n'a plus de limites !

Pour le vaincre : Pendant toute la rencontre, il vous sera nécessaire et indispensable de garder en tête son point faible, le cristal incandescent qui brille au creux de son torse. Sachant cela, le combat se déroulera vite, mais non sans heurts si vous ne faites pas attention à votre jauge de vie. Surtout si vous avez été affaibli par son armée, quelques minutes auparavant.

1ère phase : Vous vous retrouvez sur une petite plate-forme, faite de la magie ténébreuse du sorcier, il vous attaque à poings nus. Dégainez votre épée et frappez-le TOUJOURS du côté de sa garde qui est sans protection, c'est-à-dire là où le bras est replié vers la gauche ou vers la droite. Ceci, afin de le faire reculer jusqu'au bord de la zone.
Attention, à force de l'attaquer ainsi, il prendra une courte inspiration pour vous asséner un uppercut dévastateur, gardez bien la visée Z enfoncée pour faire un salto arrière en cas de problème ! Arrivés au bord, il chancèlera et vous pourrez le faire tomber.
Exécutez un coup de grâce ! (coups de Nunchuk et Wiimote simultanés)
Répétez la même opération que précédemment, en faisant attention cette fois, car lorsque vous approcherez du bord, Ghirahim nimbera ses mains d'une aura inquiétante, il vous faudra battre de votre lame dans le bon sens, en passant entre ces volutes étranges.
Répétez cette opération jusqu'à la troisième plateforme, de la même façon, et en veillant à ce que Ghirahim ne vous affaiblisse d'un coup de pied de figure qui peut vous faire perdre du temps, et de surcroît, vous affaiblir.

2ème phase : La vraie joute commence, armé de son habituel coupe-jarret, évitez de partir à l'assaut car Ghirahim pourra riposter à une vitesse vertigineuse. Provoquez-le juste un peu et éloignez-vous de lui, pour changer. Là, deux alternatives sont possibles, si vous êtes trop loin, Ghirahim fera apparaître une petite myriade de poignards ensorcelés qu'il fera graviter en cercle et qu'il projettera sur vous. Ripostez à l'aide de votre fidèle bouclier. La seconde alternative vous permettra de prendre l'avantage, évidemment, Ghirahim va utiliser son propre éclat céleste, et la partie de volley va pouvoir commencer !
Lorsqu'il le lance sur vous, en coup vertical ou horizontal, faites cingler votre épée dans le bon sens pour lui renvoyer son trait ! Continuez l'échange jusqu'à ce qu'il subisse sa propre attaque et percez son point faible de votre épée !
Au bout de cinq à huit coups, débute la...

Note de Pierre : Dans cette 2ème phase (comme dans la première), il est bien utile de faire une Charge Bouclier au moment où Ghirahim attaque pour l'étourdir un petit moment et en profiter pour attaquer son cristal.

Note de KashidaWolf : Autre technique difficile et très risquée : Il faut se tenir proche de lui, bouclier levé, et lorsqu'il abat sa lame, pare d'une Charge Bouclier. Si la charge est correctement effectuée il est déséquilibré, profite alors de ces quelques secondes pour contre-attaquer d'un coup d'estoc en plein coeur. Attention cependant, si ta parade échoue, il ne perd pas l'équilibre et t'assène un second coup, ce qui ne fait pas perdre de coeurs mais affaiblit d'autant plus l'endurance de ton bouclier ! Par conséquent pour utiliser cette technique, il faut posséder un bouclier sacré performant (ainsi il se régénère si tu échoues à parer son coup) ou encore mieux : le bouclier d'Hylia.

Note de Crepus : Frapper son épée sur le même angle plusieurs fois la brise, on peut donc aussi l'attaquer à ce moment.

3ème phase : Comprenant que son sabre ne suffira pas, Ghirahim fait apparaître une nouvelle arme, une énorme épée à deux mains et vous en menace.
C'est le même système qu'auparavant, vous ne pourrez pas l'attaquer comme ça, sans rien faire. Laissez-le attaquer encore une fois, en prenant soin d'esquiver ses coups et allez-y. Frappez une fois, et votre ennemi placera son épée en vitesse en position horizontale ou verticale, continuez à frapper de sorte à entamer la lame au fur et à mesure jusqu'à ce que celle-ci se brise, vous laissant le champ libre pour atteindre son point faible !
ATTENTION ! A la moindre erreur, le Boss ripostera indubitablement, réparera son épée en un tournemain et se téléportera, il vous faudra alors recommencer l'opération !
Répétez ce système trois fois, pour que votre ennemi juré s'avoue vaincu... enfin... mais pour quel prix ?

Astuce : En fait, le combat n'est pas compliqué en soi, c'est juste le grave problème d'identifier la méthode pour toucher son point faible qui est difficile à l'entreprise, car, à chaque erreur Ghirahim ripostera et ne laissera aucun indice sur la manière à effectuer pour le blesser. Tout de même, ce n'est pas l'avant-dernier Boss pour rien.

Note d'Ariel et Matthieu : Pour briser sa grande épée, deux attaques circulaires enchaînées rapidement peuvent suffire ! SI l'épée est en position horizontale, il faut faire une attaque circulaire verticale de haut en bas (la moitié "haute" de la lame est alors brisée), puis dès que l'épée est à nouveau en position horizontale, faire une autre attaque circulaire verticale de bas en haut (l'autre moitié de la lame est ainsi brisée). (SI l'épée est en position verticale, il faut faire deux attaques circulaires horizontales pour la briser.)

Avatar du Néant

Emplacement : Les Limbes
Difficulté : 9/10

Description : Enfin ! La clef pour sauver le monde se montre enfin à vos yeux ! Bien entendu, vous l'avez déjà rencontré, il vous a défié par trois fois sous sa forme gargantuesque de monstre d'écailles à la mâchoire disproportionnée ! Le corps musculeux couvert de ces mêmes écailles, un simple pagne obscur et une cape longue pour habillement, une épée forgée dans la chair de Ghirahim, et une chevelure de feu. Son visage sera le modèle qui servira de creuset à un ennemi lointain, Ganondorf, mais ce n'est pas lui. Voici l'incarnation même de la haine et de la destruction, l'équilibre nécessaire à la puissance de la Déesse Hylia, voilà l'Avatar du Néant !

Ses attaques : Le larron des ténèbres n'utilisera que son épée tirée de l'essence de son serviteur durant ce combat, voilà un beau duel de bretteurs qui se dessine ! Il faudra compter sur votre propre épée et sur les potions dont vous disposerez. Cela sera ardu. D'autant plus que votre ennemi va singer tous vos mouvements d'escrime, votre vitesse et même votre éclat céleste...

Note de Slim : Dans la phase 2, lorsque tu brandis l'épée vers le ciel pour la première fois, l'Avatar du Néant ne fait rien, mais après l'avoir paralysé et frappé une fois, il commence à attaquer dès que tu obtiens l'éclat céleste et frappe avant que tu n'aies pu t'en servir. Sa riposte dépend alors de la distance :
- Si tu es à portée de son épée, il te frappe quasi instantanément après avoir obtenu l'éclat céleste et tu la perds
- Si tu es à moyenne distance, lorsque tu obtiens l'éclat céleste, il envoie le sien ; utilise la visée Z pour sauter à droite ou à gauche et l'éviter
- Si tu es loin de lui, il va charger ; pour l'éviter, utilise la visée Z pour sauter en arrière juste avant qu'il ne te frappe.

Pour le vaincre :
1ère phase : La première partie du combat est semblable à celle que vous avez dû effectuer lors de votre combat contre Ghirahim lorsqu'il a fait apparaître son fleuret. Sauf que, l'Avatar du Néant est plus rapide, plus puissant et plus imprévisible ! Il faudra lui asséner une vingtaine de coups pour enchaîner avec la suite, et il n'y pas de recette miracle pour cela, mais plusieurs méthodes pour y parvenir :

  • Soit vous essayez de gruger l'Avatar en faisant comme pour les ennemis armés d'épées, vous essayez de placer votre épée à un endroit et attaquer d'un autre côté. C'est très difficile à entreprendre et de sorte très risqué, car le monstre ne se laissera point faire.
  • Soit vous y allez en position bourrin, au risque de faire trembloter dangereusement votre jauge d'endurance, en tentant des attaques circulaires verticales et horizontales, attention, gardez bien la visée Z enfoncée pour esquiver en cas de contre-attaque.
  • Ou alors, vous utilisez la méthode du sage, qui jouera sur votre patience, en vous tenant à distance respectable du monstre en attendant qu'il charge. Sur ce, brandissez votre bouclier pour bloquer sa fureur et le blesser sur le côté droit. C'est long mais plus sécuritaire et peut-être plus efficace.
Tout dépend de votre style de jeu ! La chance, la force, la violence, la patience, tout a son sens durant ce combat !

Note de Xybar : On peut faire une attaque tourbillon qu'il pare mais à la fin de la technique il se fait toucher, fais alors très rapidement un salto arrière (Z + analogique bas + A) pour éviter son coup d'épée, puis recommence. (Cela permet de garder tous ses coeurs pour la 2ème phase.)

2ème phase : L'Avatar du Néant va maintenant faire parler les éclairs, pour se débarrasser de vous. Il va pointer sa lame vers le ciel et exécuter un Eclat Céleste, chargé de l'énergie orageuse. Evitez quoi qu'il arrive de l'attaquer de front, sa lame électrique vous causera davantage de dommages qu'auparavant et vous paralysera pendant cinq secondes, laissant un temps tout juste nécessaire à votre adversaire pour fendre votre crâne !
Eloignez-vous donc, juste un peu, de lui. Sinon, il chargera et votre bouclier ne vous sera d'aucune utilité pour le contrer. Gardez une distance raisonnable entre vous et lui et brandissez votre épée vers le ciel lorsque l'orage se déclare, ne perdez pas de temps, abattez votre Eclat Céleste sur l'Avatar avant qu'il ne le fasse lui-même !
Il se retrouvera paralysé pendant un temps suffisant pour l'affaiblir, frappez-le à répétitions jusqu'à ce qu'il soit projeté au sol, abattez un coup de grâce sur lui !
Cela va rater évidemment, répétez donc l'opération deux fois de suite, jusqu'à ce que votre coup de grâce réussisse...

C'est fini ? Eh bien, l'Avatar du Néant vous le dira lui-même...

Note de Link_Maléfique : Pour vaincre l'Avatar du Néant (pour les deux phases), on peut aussi agir ainsi : Bouge ton épée jusqu'à ce qu'il charge un coup, pare son coup avec ton bouclier, attaque vite deux fois, puis réutilise le bouclier (immédiatement pour la 2ème phase et quand il attaque pour la 1ère). Répète ensuite ces actions pour en venir à bout jusqu'à ce qu'il soit à terre. Quand c'est le cas, il ne pourra plus bouger pendant un certain temps et tu pourras alors lui asséner de nombreux coups avant qu'il ne se relève. Puis enfin, lors de la 2ème phase, effectue le coup de grâce pour le vaincre définitivement. Le timing du bouclier est très important pour cette méthode, et il ne faut pas chercher à asséner plus de 2 coups dans la 2ème phase.


Merci également à Papams, Pierre, Antoine et François pour leur contribution !


Les notes sont le résultat d'un sondage avec plus de 1700 votants ! (après suppression des votes des cons du web)

Skyward Sword :   Introduction  |  Solution  |  Trucs et Astuces  |  Plans  |  Guide des Boss  |  Images  |  Captures d'écran  |  Musiques MP3

Note légale : Ce site est protégé par les lois internationales sur le droit d'auteur et la protection de la propriété intellectuelle.
Il est strictement interdit de le reproduire, dans sa forme ou son contenu, sans un accord écrit préalable du "Palais de Zelda".
retour au haut de la page
Le Palais de Zelda :: Webmaster: Ariane
Design créé par Sylvain
www.palaiszelda.com :: Copyright © 1999-2014