• Legend of Zelda
  • Adventure of Link
  • A Link to the Past
  • Link's Awakening
  • Ocarina of Time
  • Majora's Mask
  • Oracle of Seasons
  • Oracle of Ages
  • The Wind Waker
  • The Minish Cap
  • Four Swords Adventures
  • Twilight Princess
  • Phantom Hourglass
  • Spirit Tracks
  • Skyward Sword
  • A Link Between Worlds
  • Tri Force Heroes
  • Breath of the Wild
  • jeux The Legend of Zelda

L'histoire de Midona

Ecrit par Luyan le 15.07.2017


Avec Twilight Princess, les joueurs ont fait la connaissance du personnage de Midona, une habitante du royaume du Crépuscule, qui se révèlera par la suite être en réalité la princesse de ce royaume, chassée de son trône par l'infâme Xanto après avoir reçu les pouvoirs de Ganondorf. Si de prime abord le personnage de Midona donne l'impression d'être odieuse voir même antipathique, au fur et à mesure de l'aventure et du temps passé avec Link, elle se révèlera en réalité être une créature au coeur pur et une amie très chère pour ce dernier. Pour preuve que le personnage de Midona est très attachant, elle s'est hissée à la première place d'un top 10 lors d'un vote qui comprenait tous les personnages secondaires de la série Legend of Zelda, démontrant ainsi à quel point elle était entrée dans le coeur des fans.

Cependant, lors d'une récente interview de Satoru Takizawa, le directeur artistique de Breath of the Wild, nous apprenons que le personnage de Midona n'était originellement pas prévu pour apparaître dans Twilight Princess, mais dans un projet "secret" de Nintendo, qui se rapprochait davantage d'un The Wind Waker 2 (d'ailleurs, ce dernier avait été annoncé par Nintendo lors de l'édition 2004 de la GDC). Voici un extrait des paroles de Satoru Takizawa :

Il y avait un projet secret sur lequel nous envisagions de travailler avant The Legend of Zelda: Twilight Princess sur Wii. Et Midona a hérité du profil d'un personnage qui aurait été présenté dans ce projet, aux allures de gobelin/devilkin (sorte de petit démon dans les jeux de rôle, ndlr). En regardant les anciennes notes de développement, il reste quelques descriptions qui rappellent clairement Midona, tel que "l'apparence ressemblant à un monstre ou à un enfant", "on ne peut dire si elle est un ennemi ou un allié", "on ne peut vraiment dire ce à quoi elle pense", "parfois égoïste, mais parfois mignonne et naïve". C'est la raison pour laquelle les travaux préparatoires pour l'apparence de Midona ressemble un peu à un genre de gobelin.

L'histoire de Midona

Pour se replacer dans le contexte, souvenez-vous qu'à l'époque les fans de la licence attendaient désespérément un opus de la licence Zelda "sombre et mature" et visiblement, l'équipe de développement a décidé d'écouter la voix des fans au détriment de The Wind Waker 2 donc. Il faut dire que les graphismes "cartoon" de The Wind Waker n'auraient pas été cohérents dans un Zelda "sombre", sachant également que, toujours d'après Satoru Takizawa, il était prévu que Link puisse monter à cheval dans The Wind Waker 2. Malheureusement, à cause de son design trop enfantin, il lui était impossible de monter à cheval et faire une version adulte de Link Carton n'était pas non plus la bonne idée. Au final, The Wind Waker 2 ne vit donc jamais le jour, remplacé par le Twilight Princess que nous connaissons aujourd'hui.

L'histoire de Midona

Avec la sortie de Phantom Hourglass en 2007 sur Nintendo DS, qui se place juste après The Wind Waker dans la chronologie de la série Zelda, le projet de The Wind Waker 2 est donc bel et bien enterré. Toutefois, s'il ne nous sera jamais possible de poser les mains sur cet opus, nous pouvons toujours jeter un coup d'oeil à ces "concept arts" du personnage de Midona, qui ont été utilisés lors des premiers mois de développement.


Merci à Ptibou !

Sources : Puissance Nintendo et Zelda.Wikia

Retour à l'index des articles

Le Palais de Zelda :: Webmaster: Ariane
Design créé par Sylvain
www.palaiszelda.com :: Copyright © 1999-2017
Note légale : Ce site est protégé par les lois internationales sur le droit d'auteur et la protection de la propriété intellectuelle. Il est strictement interdit de le reproduire, dans sa forme ou son contenu, sans un accord écrit préalable du "Palais de Zelda".
retour au haut de la page