M'sM : Qu'en dites vous ?

Règles du forum
SVP si vous souhaitez donner une astuce, faites-le via la page Contact du site. Elle sera ensuite publiée ici pour vérification puis publiée sur le site où beaucoup plus de joueurs en profiteront.
Répondre
Avatar du membre
Antoine
Messages : 165
Enregistré le : 11 déc. 2013 19:00
Pays : France
Age : entre 19 et 25
Hylien / Hylienne ? : Hylien
Titre personnel : Imberbe
Localisation : France, Basse-Normandie

Re: M'sM : Qu'en dites vous ?

Message par Antoine » 13 févr. 2016 23:12

Coucou !

Et bien nous y sommes, 1 an pile après la sortie de MM3D, moment symbolique pour y apporter mon avis. Si je devrais restituer le jeu en un mot, outre le superlatif auquel on peut l'associer (et il le mérite), ça se rapprocherait probablement des mots "entrailles" ou "abysses", quelque chose de tellement ancré en profondeur et empli d’explicite qu'on lui offre milles facettes.

Pour ne se baser que sur le jeu, je dois avouer que j'en attendais beaucoup, de par la réputation qui colle à l'univers, des émotions qu'il a pu procurer chez certaines personnes, de l'omniprésence de l'opus sur Internet (coucou Jadusable). Ne m'étant quasiment rien fait spoiler, j'ai pu découvrir le jeu à mon plus grand plaisir, et je suis loin d'avoir été déçu. Premièrement, le scénario est super original, on sort de la citadelle à sauver pour éviter que Ganondorf prenne le pouvoir, qu'on retrouve dans OOT. Cette fois-ci c'est le monde qui repose sur nos épaules 8), et pas de question de pouvoir ou d'intérêt personnel puisque aucun survivant n'est prévu. Pour éviter de spoiler plus que ça, même si je pense être le dernier membre du forum à ne pas y avoir jouer avant la sortie de l'opus 3D, je vais éviter d'en baver plus sur l'intrigue, pour passer à un autre point qui me tient à cœur.

Le gameplay est, tout comme le scénario, judicieusement réfléchi et original en rapport aux autres opus, même si on retrouve les personnages présents dans OOT, rien à voir ! Que cela soit par rapport au cycle des trois jours et à son timer stressant, aux pouvoirs libérés par les masques, qui permettent une diversité de gameplay impressionnante, sous la forme d'identités propres à chaque masque (ça en devient presque schizophrénique ^^).
Contrairement à certaines personnes, je n'ai vraiment pas été gêné négativement par le compte à rebours constant, puisqu'il permet véritablement de s'immiscer singulièrement dans le jeu, d'y apporter des émotions suffisamment puissantes (stress, peur d'oublier quelque chose n'importe où, en bref quelque chose nous suit, veut nous faire du mal, et on le sait :P ). Rien ne m'a véritablement gêné hormis les commandes du masque de Brême (qui n'ont pas du être agréables pour le bouton B de ma DS) et les commandes du Zora 3DS, horribles et fondant le gros point négatif du jeu. Elles sont nazes et obstruent vraiment sur le donjon de la grande baie et les mini-jeux de la zone (notamment celui des frères Castor).

Pour rester sur le jeu en général, je reconnais que les quatre donjons se font assez vite, même en comptant un éventuel reboot du timer qui nécessiterait de les faire une deuxième fois. Mais, pour un jeu réalisé en 18 mois, et avec les techniques de développement de l'époque (il n'y a pas vraiment de changements à la version 3D), c'est dingue de voir la masse de travail qui a été achevée en si peu de temps. De plus, même si l'histoire principale peut se réaliser rapidement, les quêtes annexes sont vraiment nombreuses. Aussi nombreuses que différentes, permettant de donner au jeu un souffle que j'ai trouvé bien plus exploité que l'histoire principale (que ce soit par la chasse aux masques, les maisons de Skulltulas, la cueillette des fées en plein donjon ou la finalisation du journal des Bombers), tout se joue dans le détail du temps, du lieu et du personnage, qui nécessite un don à l'exploration et l'envie d'avancer sa partie jusqu'à la perfection (parce que sans solution on trouve beaucoup de moments de galère !). Et même si, à mon grand regret, je dois noter que quelques masques sont assez inutiles et qu'il peut être assez récurrent de refaire souvent les boss de donjons pour avancer les quêtes annexes, c'est vraiment méritoire d'avancer son journal de quête, masque par masque, jusqu'aux 100% tant attendus, synonymes de gloire éternelle et d'immortalité :awesome:

Et comme le jeu est tellement puissant que l'on pourrait en analyser chaque détail pour voir ce que l'on trouve derrière, même après l'avoir fini, il m'a marqué, s'est imprégné dans ma vie personnelle, allant d'une simple musique dans la tête (le chant de l'apaisement a du y rester trois jours d'affilée ^^) - au passage, la bande son de l'opus doit être l'une des OST les plus géniales de la saga - mais pouvant se retrouver par les émotions ressenties (un simple chrono me faisait directement penser au timer des trois jours). Outre cela, le jeu permet de vivre une véritable aventure, similaire au voyage que Link réalise avec Epona. Un voyage où l'on peut partir crapahuter et faire le touriste dans un village où chaque habitant à ses habitudes de vie. Cet amas vivant, qui réagit à une mort imminente, d'une façon personnelle à chaque individu. Avec le recul, tout cela prend une ampleur plus importante et on peut se rendre compte du travail des développeurs, sur les réactions que chacun peut vivre, qui a su porter ses fruits. C'était un plaisir grandiose de jouer et découvrir la totalité de ce microcosme, où chaque détail compte.

Mais Majora's Mask, c'est aussi le jeu qui envisage le plus la mort de Link, et outre les théories sur le point religieux de sa mort, par l'arrivée au purgatoire ou autre, que l'on peut voir fleurir partout sur Internet, c'est plutôt stigmatisant de s'imaginer un Link réduit à la mort avec les gens que l'on a pu côtoyer durant notre temps de jeu. D'autant que l'on assiste à cette scène (lors du Game Over), aussi impuissants qu'eux.

En fait, j'ai tout simplement adoré Majora's Mask. Il m'a quasiment obsédé jusqu'à faire partie de ma vie quotidienne (ça rend plutôt étrange dit comme cela), et, les rares points négatifs que j'ai pu ressentir se sont très vite effacés par le reste du jeu. Merci aux développeurs pour leur travail, pour m'avoir permis de pousser mes ressentis personnels et d'avoir remis en cause mes opinions sur le jeu vidéo, que je n'aurai jamais cru capable de faire changer ainsi ^^
Joyeux anniversaire Majora's Mask 3D ! :mrgreen:
Hikari a écrit :On dirait un téton malfoutu
Linkorange a écrit :Le Ghirapénis
Oni a écrit :tu et un humain m'ai au fond de toi tu et un hylien
une hyliens
Nonoctorok a écrit : :soleil: "Dieu de la Théorie" :soleil:
Image

Avatar du membre
Nillan
Messages : 155
Enregistré le : 18 mai 2015 19:33
Pays : France
Age : entre 15 et 18
Hylien / Hylienne ? : Hylienne
Titre personnel : Général du Saint-Raptor
Localisation : La quatorzième dimension

Re: M'sM : Qu'en dites vous ?

Message par Nillan » 21 févr. 2017 0:29

Aaaaaaaah, Majora's Mask...

Je ne peux clairement pas être objective envers ce jeu, il s'agit tout simplement de mon Zelda préféré! Comme pour beaucoup de gens (je pense), les deux éléments qui m'ont fait adoré ce jeu sont son ambiance et sa mécanique de gameplay

Premièrement de base, j'adore les ambiances sombres et oppressantes, alors inutile de dire que MM se prête parfaitement à ça! Je ne compte plus le nombre de passages de ce jeu possédant ce côté glauque, triste ou oppressant! Ce jeu est d'ailleurs le seul Zelda qui m'a filé de véritables moments d'angoisse (Et je parle bien d'angoisse, pas de stress face à un boss ou à un monstre qui nous vole nos rubis, comme j'ai pu en avoir dans bien d'autres jeux :mrgreen: ). J'aimerais éviter de dévoiler des passages du jeu, donc je ne citerai pas ces fameux moments, mais je n'avais jamais eu une véritable impression de malaise dans les autres jeux Zelda

Et ensuite bien évidemment, le gameplay est selon moi l'autre point fort de ce jeu! J'ai trouvé le système des masques absolument génial, même si j'ai à plusieurs reprises déploré le fait que certains n'avaient qu'une seule utilisation, ce qui était d'après moi un sacré manque à gagner. Mais malgré cela, ce concept était tout simplement excellent! ^^ En combinant ça à l'idée du retour dans le temps, moi qui adore les histoires qui tournent ne serait-ce qu'un peu autour des voyages temporels, je ne pouvais qu'accrocher immédiatement!

Bon, après il est vrai que l'on peut également regretter le fait que la quête principale soit bien plus courte que pour beaucoup d'autres Zelda. Mais d'ailleurs à l'inverse, les quêtes annexes de MM sont clairement les meilleures annexes que j'ai connu dans tous les Zelda auxquels j'ai joué, même si il ne s'agit bien évidemment que d'un avis personnel ^^

Donc voilà, j'adore vraiment Majora's Mask, et même si j'essayais de rester le plus objective possible, j'aurai quand même du mal à trouver des points négatifs à ce jeu!
Enfin...
Malgré ça, il faut bien admettre que bon, quand on a vu tout au long du jeu ce que le pouvoir du masque de Majora était capable de faire, quand on voit tout ce que nous dit le vendeur de masque à son sujet... Et bien mince, le combat final est juste incroyablement facile en fait! Faites un effort Nintendo, vous aviez toutes les cartes en main pour nous offrir un boss final incroyablement surpuissant! Au lieu de ça, il était juste du même niveau que les quatre premiers!
"Skyward Sword est un des meilleurs Zelda."

Moi, depuis 2011

Avatar du membre
linkorange
Populaire
Messages : 1497
Enregistré le : 21 juil. 2005 19:46
Pays : France
Age : 10 ans ou moins
Hylien / Hylienne ? : Hylien
Titre personnel : Le Yoshi orange pianiste
Localisation : A Hyrulorange !
Contact :

Re: M'sM : Qu'en dites vous ?

Message par linkorange » 21 févr. 2017 0:36

Nillan a écrit :Ce jeu est d'ailleurs le seul Zelda qui m'a filé de véritables moments d'angoisse (Et je parle bien d'angoisse, pas de stress face à un boss ou à un monstre qui nous vole nos rubis, comme j'ai pu en avoir dans bien d'autres jeux :mrgreen: ). J'aimerais éviter de dévoiler des passages du jeu, donc je ne citerai pas ces fameux moments, mais je n'avais jamais eu une véritable impression de malaise dans les autres jeux Zelda
Si t'as eu de véritables moments d'angoisse, et que t'as aimé, je te conseille d'aller lire cette très célèbre creepypasta sur Majora's Mask ;). C'est pour le coup l'un des trucs les + flippants que j'ai pu lire ^^. C'est assez long mais ça vaut le coup !

Là je t'ai sorti la version traduite en français, mais tu pourras également trouver la version anglaise facilement.
Mon dossier complet sur ALTTP

ALTTP terminé en 1:30:41

LADX terminé en 1:04:04 (ex-1er temps français !) : youtu.be/lvKh_G6y-lw

Zelda II terminé en 1:23:31 : youtu.be/_WPYz25eWBM

Avatar du membre
Nillan
Messages : 155
Enregistré le : 18 mai 2015 19:33
Pays : France
Age : entre 15 et 18
Hylien / Hylienne ? : Hylienne
Titre personnel : Général du Saint-Raptor
Localisation : La quatorzième dimension

Re: M'sM : Qu'en dites vous ?

Message par Nillan » 21 févr. 2017 0:47

Ha oui, cette fameuse creepypasta! Il s'agit de la toute première creepypasta que j'ai lu il me semble (Et sur le même site en plus! XD), et c'est vrai qu'elle compte sans aucun doute parmi les plus flippantes que j'ai jamais lu!

Et bien du coup merci de l'avoir retrouvée en tout cas, je pense être partie pour la relire, même si je vais encore bien angoisser, j'en suis sûre (Et moi qui comptais enchaîner avec un anime d'horreur juste après, je vais passer une trèèès bonne nuit :awesome: )
"Skyward Sword est un des meilleurs Zelda."

Moi, depuis 2011

Avatar du membre
MerKahim
Messages : 25
Enregistré le : 15 févr. 2017 18:07
Pays : France
Age : entre 11 et 14
Hylien / Hylienne ? : Hylien
Titre personnel : Tueur de poules
Localisation : Quelque part.

Re: M'sM : Qu'en dites vous ?

Message par MerKahim » 02 janv. 2018 11:52

Personnellemet j'adore le système des masques, le fait de pouvoir incarner un zora ou un goron m'a totalement séduit.
Ensuite l'atmosphère du jeu est très bonne, mais, le truc des trois jours...
C'est une mécanique intéressante, ça rajoute une difficulté (quoique...), mais ça invite moins à l'exploration.
Enfin, Termina n'est pas une très grande région, et elle n'est pas très intéressante.
Mais ce jeu est quand même un chef d'oeuvre et reste un de mes Zelda préferés.
Zeldas terminés : OOT3D, MM3D, ALBW, TWWHD
Zeldas en cours : TP, TMC
A la fin de chaque jeu il y a un générique de fin.

Avatar du membre
Tinna
Messages : 23
Enregistré le : 04 févr. 2018 17:59
Pays : France
Age : entre 26 et 40
Hylien / Hylienne ? : Hylienne
Titre personnel : Retrogameuse nostalgique
Localisation : Terres de la chocolatine

Re: M'sM : Qu'en dites vous ?

Message par Tinna » 04 sept. 2018 18:05

Majora's Mask... il s'agit là de mon deuxième Zelda préféré (derrière Twilight Princess, à peu de chose près).
Je n'ai pas eu la chance de jouer à la version Nintendo 64 à l'époque, mais j'ai pu faire le jeu sur Nintendo 3DS.

Je pense que je vais répéter pas mal ce qui a été dit, mais j'ai beaucoup apprécié ce jeu pour son ambiance bien particulière et ses mécaniques de gameplay.

Cette ambiance onirique et même cauchemardesque, soulignée par l'une des OST les plus badantes (voir la plus badante) tout Zelda confondus. Même si je reconnais qu'il faut s'y faire. Certaines personnes répliqueront (et c'est un point de vue qui se défend également) qu'elles ne recherchent pas une ambiance stressante et morbide lorsqu'elles jouent à Zelda.

Surtout que la "mise en bouche" est déroutante et très rapide : Link dépressif, agression par Skull Kid, monde parallèle qui ressemble à Hyrule mais qui n'est pas Hyrule, ce monde va être détruit dans trois jours et il faut le sauver. Le tout dans les toutes premières minutes de jeu. Pour moi, ce n'est pas un défaut parce que cela accentue le côté "héros solitaire" de Link dans cet épisode de la saga. Mais je comprends que cela ait empêché certains de s'immerger dans le jeu.

Une critique qui revient souvent également, ce serait que Link n'évolue pas au cours de la quête, sentiment de stagnation accentué par le fait de devoir en permanence jouer le Chant du Temps et perdre ainsi la plus grande partie de sa progression.
Pour moi, je ne dirais pas que Link n'évolue pas au cours de Majora's Mask, mais que son évolution est moins importante (certes) et plus subtile que dans un Ocarina of Time. Parce qu'il ne faut pas perdre de vue que nous avons un Link qui a déjà plus ou moins atteint son apogée narrative dans Ocarina of Time. Je dirais même que le Link de Majora's Mask est en quelque sorte l'inverse de ce qu'il était dans Ocarina of Time : enfant dans un corps d'adulte dans OoT, adulte dans un corps d'enfant dans M'sM.
Même topo pour l'histoire : plus subtile, moins classique, moins accessible que celle d'OoT ; avec l’oppression permanente planant sur le joueur, et le rapport des personnages à une mort certaine - thème étrangement mature pour un jeu Nintendo -
Quant au fait de devoir régulièrement jouer le Chant du Temps pour éviter le game over fatidique, certes, c'est un élément de gameplay qui n'encourage pas l'exploration et engendre un certain sentiment de stagnation, voir d'impuissance. Mais cela accentue encore une fois le coté "héros solitaire" de Link. Et cela engendre un sentiment de satisfaction encore plus grand pour la progression que tu arrives à garder.

D'ailleurs, ce jeu, comme quasiment tous les Zelda, est un petit trésor de gameplay avec le système des masques et de ce compte à rebours.

En résumé, toutes les raisons qui font que certains (comme moi) ont aimé Majora's Mask sont autant de raison qui font que d'autres, à l'inverse, n'ont pas aimé le jeu. Soit on aime la différence de Majora's Maks, soit on ne l'aime pas. Parce que quoi qu'on en dise, Majora's Mask reste une anomalie.
FENRIN

Avatar du membre
le Héros du Temps
Messages : 187
Enregistré le : 24 janv. 2006 22:55
Pays : France
Age : entre 26 et 40
Titre personnel : Retrogamer puriste réac
Localisation : dans un lieu intime avec Nabooru

Re: M'sM : Qu'en dites vous ?

Message par le Héros du Temps » 30 avr. 2020 2:02

Mon témoignage est certainement typique de nombreux joueurs de ma génération : j'avais 15 ans quand est sorti Ocarina of Time en 1998, et donc 17 ans en 2000 pour Majora...

inutile de revenir sur l'émerveillement incroyable qu'a suscité en moi la découverte d'Ocarina of Time à l'époque... (j'avais déjà absolument adoré A Link to the Past sur Super Nes).

A l'époque lorsque Majora's Mask était sorti sur N64 je m'étais jeté dessus dans l'euphorie post Ocarina of Time... Mais j'avais assez vite déchanté, trop frustré par le système de temporalité des 3 jours qui faisait tout recommencer... Je n'avais fait qu'un seul donjon...

Bref c'était un rendez-vous manqué : on était tous encore sous le charme d'Ocarina of Time et on espérait un véritable Ocarina of Time 2. Au lieu de cela, du fait que l'histoire que vous savez (désaccord entre Aonuma et Myamoto, et Myamoto qui met Aonuma au défi de terminer ce nouveau Zelda en seulement 1 an...), Nintendo a pris tout le monde à contrepied avec Majora, et le jeu en a dérouté plus d'un...

Dès le début du jeu, les acquis d'Ocarina of Time volent en éclat, Link, le Héros du Temps, vénéré comme une légende à hyrule, se retrouve directement ridiculisé par Skull Kid et est transformé en Mojo, franchement ça m'avait mis en rogne! Et il arrive dans Bourg-Clocher où il n'est qu'un inconnu...

J'avais mal pris cela à l'époque...

(à noter que Nintendo a repris un peu cet élément de scénario dans BOTW : Link est le Héros, le 5ème prodige, mais il a échoué. 100 ans plus tard, il doit repartir de zéro et gagner de nouveau son statut de héros).

J'avais perçu que les quêtes avec les PNJ seraient très riches, mais cela n'accentuait que ma frustration. Quand j'ai fini le 1er temple et contemplé les Marais redevenus sains mais réalisé qu'en jouant le chant du temps, les marais seraient de nouveau empoisonnés, cela m'a achevé...


Bon et depuis quelques moi j'ai relancé une partie en reprenant tout à zéro et voilà j'ai terminé le jeu la semaine dernière et j'ai tout fait à 100%

Quel jeu incroyable! Terriblement frustrant par moment mais quelle fierté de l'avoir fini! Techniquement il est beaucoup plus exigeant qu'Ocarina of Time, même si après on peut trouver certaines astuces pour faciliter les choses... Mais tous les mini jeux, les stands de tir, certaines manœuvres pur obtenir un coffre dans un donjon, etc sont nettement plus durs si on veut obtenir toutes les upgrade...


quelle richesse et profondeur avec toutes les intrigues des personnages, etc.. Quelle ambiance exceptionnelle, très joyeuse en apparence mais en réalité hyper angoissante voire malsaine... Ce jeu délivre un message sur la vie, la mort, l'amitié, l'oubli...

Bref, même si on contrôle Link enfant, c'est un jeu très mature en réalité...

Je ne comprends pas ceux qui critiquent la quête principale en disant qu'elle est un peu courte mais disent en revanche que les quêtes secondaires sont très riches.

Il y a 20 ans en effet j'avais appris qu'il n'y avait que 4 donjons dans Majora's Mask et là encore par rapport à ALTTP ou OOT, cela m'avait déçu je trouvais que Nintendo se moquait de nous!

En fait la question n'est pas là : le jeu est incroyablement riche et il ne faut surtout pas focaliser sur les donjons... Quête principale et quêtes secondaires sont totalement liées, en un sens, comme ce jeu baroque n'a pas trop de sens, les quêtes secondaires sont finalement primordiales et la quête principale peut n'apparaître qu'accessoire...

Cela dit, seulement 4 donjons mais 4 donjons très très bien réussis dans leur ensemble j'ai trouvé. Alors que j'en profite pour mettre un scud à Breath of the Wild : c'est très bien de ne pas focaliser sur les donjons et de proposer autre chose. Majora's Mask l'a fait mais ça n'a empêché de faire 4 super donjons de haute qualité! Comparé aux 4 créatures divines bâclées sans aucun ennemi à part le boss, qui se ressemblent toutes et ont exactelement les mêmes mécanismes...

Quant à ceux qui soulèvent que la temporalité limitée des 3 jours empêche l'exploration... On pourrait le croire mais au final non.

Car si Majora est assez difficile sur un certain nombre de séquences, c'est incroyable que plus on progresse dans le jeu plus on obtient la possibilité de refaire quelque chose très facilement alors qu'on avait galéré la première fois...

Donc au final si par exemple on a le masque de puissance des féés : c'est très facile d'aller exploser les 4 boss en moins de deux dans les 4 temples, de jouer le Chant du Temps inversé, et ainsi on a largement le temps d'explorer le monde de Termina dans les 3 jours en profitant du fait que les 4 régions sont libérées de leurs malédictions respectives...

La séquences de la Forteresse des Pirates Gerudos ? Avec le Masque de Pierre on est invisible donc ça devient rapide et facile

Protéger les vaches du ranch de l'attaque extraterrestre? Avec le Masque du Lapin, c'est facile

Protéger Crémia lors de sa livraison de lait à Bourg Clocher ? Avec le masque du Directeur de Cirque, les frère Gorman n'osent plus nous attaquer!

Donc voilà il y a plein d'astuces pour rendre très facile un certain nombre de séquences afin de faciliter l'exploration et la progression, pourvu que généralement on ait réussi à passer une première fois la dite séquence sans l'équipement qui rend celle-ci facile...

Donc il y a un vrai sentiment d'accomplissement pour le joueur, et on est légitimement récompensé de nos efforts..

Au final la mécanique des 3 jours est bien ancrée dans notre esprit, à force de répéter on connait bien les mouvements des personnages, et on prend vraiment du plaisir...

Mais le début du jeu est laborieux. On ne prend vraiment du plaisir qu'après avoir récupéré notre apparence humaine et le plaisir s'accroit tout au fil de la progression de l'aventure...

Donc voilà Majora est un OVNI. J'espère bien qu'ils ne feront plus jamais de Zelda pareil avec la temporalité des 3 jours, ça ne peut être qu'un one shot, mais quel one shot!

C'est un jeu bien plus sombre et mature qu'Ocarina of Time mais vivre à fond et terminer Majora's Mask ça donne le sentiment de rentrer dans un cercle restreint et secret d'initiés...

Je maintiens quand même Ocarina comme mon Zelda numéro 1 car Majora's Mask doit trop à Ocarina pour le détroner, et au fond quelque part Majora est un jeu inclassable...

C'est ça qui est incroyable dans la saga Zelda : celle-ci est bien connue pour son univers et ses personnages récurrents et traditionnels Hyrule, la Triforce, Link, Zelda Ganon : ces éléments ont durablement marqué les esprits grâces à des chefs d'oeuvre comme The Legend of Zelda, A Link to the Past et ocarina of Time...

ET quand Nintendo sort des jeux Zelda un peu hors série ou du moins hors des sentiers battus : pas d'Hyrule, pas de Ganon, pas de Zelda, pas de Triforce, comme Majora's Mask ou Link's Awakening... Et bien ce sont eux aussi des chefs d'oeuvre qui donnent plus de profondeur et de diversité à la saga dans son ensemble...

C'est paradoxal j'ai fini Majora's Mask à 37 ans, je n'ai plus la capacité d'être émerveillé ou d'avoir les étoiles plein les yeux comme lorsque j'ai découvert Ocarina of Time...

Mais c'est une satisfaction incroyable d'avoir repris 20 ans après ce jeu qui m'avait frustré, et d'avoir pris une revanche en quelque sorte, en tout cas j'ai remis les pendules à l'heure...

Répondre